top of page
  • Photo du rédacteurKappa

Moniteur de fiabilité, un outil Windows quelque peu oublié



Tout fichier comprend une architecture interne qui lui permet d’exister.

A l'image du véhicule automobile , un fichier dispose lui aussi de sa propre mécanique lui permettant de fonctionner. Si cette mécanique venait à être perturbée ou tronquée pour diverses raisons, le fichier serait endommagé et perdrait son intégrité, mais comme pour la voiture, il pourrait encore fonctionner...mais mal!

On parle alors de fichier corrompu.


La corruption peut concerner tous les fichiers présents sur l’ordinateur qu'ils appartiennent à vos données privées ou publiques tout comme vos fichiers système, etc.


Cette défaillance provoquera alors l'apparition de messages d’erreur, des ralentissements et à la limite l’impossibilité d’ouvrir le fichier sur votre ordinateur.


Plusieurs causes de corruption de données existent et elles peuvent être provoquées involontairement par des programmes en exécution sur votre ordinateur, mais également par une négligence de votre part lors d’un transfert avec l’utilisation d’un dispositif de stockage externe. Des processus en arrière-plan comme les mises à jour peuvent aussi provoquer ces défaillances.


Il n’est cependant pas forcément simple de trouver des informations faciles sur des plantages de logiciels ou de Windows.

Pour vous aider à trouver les raisons de telles défaillances, Windows dispose d'un moniteur de fiabilité tenant un journal des événements et problèmes survenus sur votre PC.



Il se présente sous la forme d'une représentation graphique définissant la stabilité du système au fil du temps( par jours ou par semaines, au choix), en mettant en évidence les événements critiques et les avertissements.



En outre, il vous permet d’afficher des informations détaillées sur chaque événement.

L’indice de stabilité est compris entre 1 et 10, 1 représentant un système très instable et 10 un système très stable.


L’indice de stabilité tient compte de la fréquence et de la gravité des pannes, des erreurs et des temps d’arrêt du système.



Ces événements se répartissent en six catégories distinctes :

* Installations de logiciels : les mises à jour de Windows, les mises à jour de pilotes, les installations et les suppressions d’applications, ainsi que les modifications apportées aux composants du système d’exploitation.

* Défaillances d’applications : les applications qui se sont terminées alors qu’elles ne répondaient pas et les applications qui ont cessé de fonctionner de manière soudaine et inattendue

* Défaillances matérielles : les défaillances des composants matériels, principalement les lecteurs de données et les modules de mémoire vive

* Défaillances de Windows : toutes les fois où le système d’exploitation lui-même n’a pas démarré ou s’est effondré de manière inattendue

* Défaillances diverses : tout autre type d’événement de fiabilité qui n’entre pas dans les autres catégories

Chaque fois qu’un de ces événements est déclenché, le moniteur de fiabilité enregistre les détails de ce qui vient de se produire — la date et l’heure, l’application concernée, le type de défaillance, etc. — et ces enregistrements sont conservés pendant plusieurs mois.


Mais voyons cela en détail sur des exemples sur un poste en cours de fonctionnement:

> en date du 10/02,le moniteur de fiabilité indique qu'une mise à jour de Defender a été réussie


> en date du 09/02 un avertissement nous informe qu'une mise à jour a échoué ...


...et en affichant les détails il est précisé que cet échec est associé à la relation de Windows avec les smartphones



> en date du 22/01 un échec de reconfiguration d’Acrobat a été constaté...





> en date du 22,23,24 et 28, en plus l'application TempCleaner s'est arrêtée



Tout ceci faisant chuter à 5 l'indice de fiabilité du PC !


Mais alors pourquoi en date du10/02 l'indice est remonté à 8 sur 10?


C'est simple, l'application TempCleaner a été désinstallée ce qui a fait remonté l'indice.

De plus les échecs dus à Acrobat et au lien de Windows.YouPhone ont été résolus en désinstallant les anciennes versions et en installant via Microsoft Store les dernières versions de ces deux applications.


Le moniteur de fiabilité de Windows vous permet donc d'avoir une idée des ratés de votre machine sans avoir à éplucher le journal des événements, certes plus complets, mais nécessitant quelques connaissances informatiques en ce domaine.


Et lorsque vous arriverez à un bon indice, n'oubliez pas de créer un point de restauration.

Enfin n'oubliez pas que l'univers Windows est complexe voir susceptible et qu'une simple maladresse peut corrompre tout fichier ;-)


643 vues1 commentaire

1 Comment


Renard
Renard
il y a 5 jours

Merci Kappa pour cet outil. C'est un peu long. Je digère et je teste. Je vous redis !🛎️

Like
bottom of page