Kaspersky, antivirus russe interdit dans les agences fédérales américaines

La chasse aux sorcières continue... Après Huawei, c'est au tour de Kaspersky d'être victime de la parano du gouvernement américain.


Celui-ci a interdit mercredi 13 septembre aux agences fédérales d'utiliser les logiciels de la société russe Kaspersky Labs, spécialisée dans la sécurité informatique, en raison des liens supposés de l'entreprise avec les services de renseignement russes.


Source et suite de l'article

134 vues0 commentaire