nPerf publie son baromètre annuel des connexions fixes en France métropolitaine

nPerf publie son baromètre annuel des connexions fixes en France métropolitaine. Cette étude repose sur l’ensemble des tests réalisés durant la période du 1er janvier 2021 au 31 décembre 2021, sur les mires de test de nos sites partenaires et sur nPerf.com. Grâce à sa volumétrie, l’étude nPerf est la plus représentative du parc d’abonnés en France.

Durant cette année, les Français ont effectué, en métropole et en Corse, 6 768 875 tests de débit, après filtrage. Parmi ces tests, nPerf a enregistré 2 309 326 tests sur des lignes en fibre optique.


En 2021, les Français ont surfé avec un débit descendant moyen de 191 Mb/s, contre 133 Mb/s sur l’année 2020, une hausse encore plus forte que l’année précédente : +44% ! En deux ans, cette augmentation atteint les +94%.


Le débit ascendant lui aussi connaît une accélération fulgurante de +50% sur l’année 2021, ou encore de +120% en deux ans. Les observations du premier semestre se sont donc montrées valides : le basculement sur les offres de fibre optique se poursuit et les lignes en 10 Gb/s contribuent, à l’évidence, à cette augmentation de débit impressionnante. Néanmoins, le sous-équipement technologique de millions de foyers les écartent d’emblée de ces avancées et leurs avantages, illustrant ainsi la fracture numérique de l’hexagone.


Free vole la vedette à Orange

 

Avec un score de 156 565 nPoints, Free est enfin sacré vainqueur en solitaire de notre étude, grâce notamment à de formidables améliorations sur les débits. Les efforts techniques de ces dernières années et certaines offres commerciales séduisantes, sont probablement à l’origine de cette réussite.


Orange finit donc par céder son habituelle première place sur l’Internet fixe, en métropole et Corse, toutes technologies confondues. L’opérateur historique, leader depuis plusieurs années, enregistre toutefois une amélioration notable, mais ne peut rien faire face à l’inexorable poussée de ses concurrents : Bouygues Telecom et SFR, pourtant moins bien classés, gagnent, eux aussi, plus de points au score nPerf qu’Orange, durant cette période.


Pour lire l'article de nPerf dans son entier, cliquez ci-dessous !

2022-01-11_Barometre-connexions-fixes-metropole-nPerf-2021
.pdf
Download PDF • 4.28MB

176 vues0 commentaire